Les étudiants travaillent pour l'Agence d'Urbanisme de Grenoble
Les étudiants travaillent pour l'Agence d'Urbanisme de Grenoble
Session de formationinnovation pédagogique

Le Labo des Possibles : un atelier de conception innovant

le 27 février 2020
L’Agence d’Urbanisme de Grenoble a confié aux étudiants du Master 2 Management de l’Innovation de Grenoble IAE la mission de sensibiliser les habitants au Plan Local d’Urbanisme Intercommunal (PLUi).
Douze étudiants du Master ont travaillé dans une optique interdisciplinaire telle qu’elle se pratique dans les organisations : apprendre à travailler ensemble et à considérer ses enseignements et ses compétences en situation pour conduire à l’élaboration de solutions originales à des problèmes d’innovation complexes.
 

Quel était le défi ?

Le défi était d'imaginer et de concevoir des dispositifs innovants qui viennent nourrir les travaux des urbanistes pour présenter les orientations du projet d’aménagement et de développement durables et expliciter les règles de constructibilité et d’occupation des sols du PLUi aux habitants de Grenoble-Alpes métropole.

Comment s’articule le Labo des Possibles® ?

L’atelier se déroule sur un semestre, de mi-novembre à fin janvier, décomposé en 5 phases :
  • Phase 1 : Exploration des problématiques liées à la thématique pour acquérir des connaissances sur le contexte et la thématique.
  • Phase 2 : Identification d’une problématique spécifique.
  • Phase 3 : Génération d’idées et d’un ensemble de solutions possibles
  • Phase 4 : Concrétisation d’une solution. Prototyper une proposition de produit/service/solution.
  • Phase 5: Expérimentation et démonstration

Propositions des étudiants

Grenoble 2050 : une mise en scène à l’échelle de la ville

Le premier groupe a imaginé un concept basé sur un programme fictif d’objectifs pour l’agglomération intitulé Grenoble 2050. Grâce aux supports de communication habituels et à l’intervention d’artistes comédiens jouant les crieurs de rue modernes, les citoyens pourront proposer leur imaginaire de la ville, afin de constituer une vision commune de la ville du futur.
Le groupe a illustré l’expérience proposée par un prototype de site web dédié à Grenoble 2050, disponible à cette adresse : https://clarapawlakpro.wixsite.com/grenoble2050.

Vis ma vie de quartier

L’idée est que des habitants des quartiers populaires viennent vivre la journée type d’un habitant d’une zone rurale et vice versa. Ce moyen permet de casser les barrières, de créer du lien entre les métropolitains mais aussi de révéler les contraintes et enjeux des différents secteurs. Le concept s’accompagne d’un dispositif d’intéressement et de diffusion (soirée conviviale entre les agents de l’agence d’urbanisme et les participants du vis ma vie).

Un réseau de tiers lieux pour expérimenter l’agglomération et son urbanisme

L’idée est d’utiliser les tiers-lieux déjà existants, leurs ressources matérielles et humaines, et d’autres lieux disponibles dans toute l’agglomération pour expérimenter par les cinq sens sur ce qu’est le PLUi lors d’ateliers ludiques.
Labo des Possibles 2019 2020

Retour d’expérience

"Accompagner les étudiants du Labo des Possibles® a été une expérience très enrichissante et stimulante. Les étudiants du Master Management de l’innovation disposent de méthodes créatives et participatives qui se sont révélées efficaces pour répondre à la commande de l’Agence d’Urbanisme. Urbaniste moi-même j’ai apprécié l’ouverture apportée par leurs travaux et j’ai observé la satisfaction des urbanistes de l’agence devant les trois concepts innovants proposés pour amener les métropolitains grenoblois à s’intéresser à un document d’urbanisme, le PLUi, souvent regardé comme aride et difficile à comprendre. Au-delà de la satisfaction d’avoir participé, comme cheffe de projet, à ce résultat, j’ai également apprécié ces trois mois d’atelier avec des étudiants enthousiastes et très impliqués." - Natacha Seigneuret, Cheffe de Projet.

"Une expérience enrichissante qui m’a permis d’être confronté à la réalité professionnelle du métier de consultant en innovation" - Valentin

"En plus d’être un excellent entraînement au métier de consultant en innovation, j’ai aimé le fait de découvrir le travail des urbanistes de l’agglomération et d’en apprendre plus sur la ville dans laquelle je vis depuis plusieurs années. Je pense aussi que le Labo des Possibles challenge notre gestion du temps et notre capacité à travailler en équipe et en cela nous pousse vers la réalité du monde professionnel" Eva

Localisation

Saint-Martin-d'Hères - Domaine universitaire
Mis à jour le  26 février 2020