La compréhension d’un problème ouvert aboutit à l’élaboration d’une vision partagée de la situation, qui est l’horizon idéal vers lequel on veut tendre. S’amorce alors un processus de créativité qui peut s’appuyer sur différentes méthodes (CPS, Design thinking...).

L’enjeu de la créativité n’est pas de trouver la solution face à un problème mais plutôt d’ouvrir un champ des possibles pour trouver une ou des idées innovantes face au problème identifié. De manière générale, les étudiants ont des difficultés à problématiser et les enseignants ont des difficultés à leur apprendre comment. Finalement l’enjeu n’est pas tant de résoudre le problème mais plutôt de le décrypter.

Dans le cadre d’un processus créatif, la méthodologie pour trouver des réponses au problème est plus importante que la réponse en soi. La démarche créative permet alors de mieux ancrer les apprentissages. Nos différentes expériences pédagogiques qui mobilisent la créativité, s’articulent à des problématiques réelles, exprimées par des commanditaires. Cela permet d‘inscrire le travail des étudiants dans des contextes réels, pour lesquels les idées proposées pourront avoir des effets potentiels sur le terrain.

Collaboration tripartite

Pour que cette collaboration avec des partenaires soit adaptée aux objectifs pédagogiques, un travail de préparation en amont est nécessaire. L’enseignant vérifie de ne pas proposer aux étudiants soit un problème avec un niveau de complexité trop élevé soit un problème fermé pour lequel il n’existe qu’une solution, déjà connue.
Les projets créatifs que nous menons avec les étudiants commencent soit par une situation-problématique à partir de laquelle les étudiants devront eux-même formuler le problème, après une phase de compréhension de la situation. Soit par un problème déjà formulé par l’enseignant après avoir lui-même fait ce travail de clarification en amont avec le commanditaire.

L’enjeu est de trouver l’équilibre entre le fait qu’un groupe d’étudiants puisse appréhender de manière créative n’importe quelle question sans avoir fait une thèse sur le sujet et le fait que les étudiants soient parachutés dans une situation-problème dans laquelle ils ne sont généralement pas concernés et pour laquelle ils doivent faire preuve de motivation.

Nos expériences ont montré qu’une des clefs de la créativité en pédagogie est de trouver le bon équilibre entre des temps de co-construction avec les étudiants et des temps de transmission de connaissances.

Rappeler les objectifs pédagogiques

Nous nous sommes également rendu compte qu’il est primordial de rappeler fréquemment au commanditaire les objectifs pédagogiques de l’expérience afin qu’il adopte une posture adaptée à la démarche de créativité pour éviter les réponses créaticides du type : "On l’a déjà fait", "Ça ne marchera pas", etc.
Les objectifs pédagogiques de ces méthodes de créativité par projet relèvent des mécanismes invariants de l’action collective et de l’innovation : apprendre aux étudiants à co-construire, à produire des idées nouvelles adaptées à un contexte donné, à réaliser des productions originales qui répondent au problème posé (mémoires, livrables innovants, expositions, journal, etc. )

L'enseignant facilitateur


Ces dispositifs pédagogiques impliquent une posture particulière de la part de l’enseignant qui est alors garant du processus créatif et des apprentissages associés. Cette posture peut être destabilisante pour les deux parties, étudiants et enseignant, parce qu’elle va à l’encontre de la posture traditionnelle de "l’enseignant-sachant" qui transmet ses connaissances de manière verticale.

L’étudiant mis en situation de participation et de co-construction, devient acteur de son processus d’apprentissage. L’enseignant, garant du cadre pédagogique, endosse un rôle de facilitateur qui accompagne l’intelligence collective au sein des groupes d’étudiants et de la classe entière.
Il s’agit d’une pédagogie expérientielle, qui s’appuie sur une ingénierie pédagogique cadrée. Elle vise à créer les conditions pour que les étudiants gagnent en confiance créative et développent des capacités et compétences associées.

Pour que les enseignants puissent jouer ce rôle de facilitateur dans le cadre de leurs cours, un parcours de formations leur est proposé : mécanismes de la créativité, applications possibles dans la pédagogie, posture adaptée, méthodes et outils.

La créativité dans l'enseignement supérieur - Promising