Université Ephémère Design et Transition(s) : les contestations s'affichent
Université Éphémère Design et Transition(s) : les contestations s'affichent
Atelierinnovation pédagogique

Université Ephémère Design & Transition(s) : la contestation comme moteur de l’innovation

le 11 décembre 2019
Plus de quatre-vingt étudiants se sont interrogés, lors d'un atelier utilisant l'approche du "design critique", sur ce qu’ils contestent aujourd’hui. Encadrés par les designers et chercheurs associés, ils ont eu trois jours pour formaliser leurs contestations par un « manifeste » scénarisé qui a donné lieu à une interprétation théâtrale. Retour sur cette expérience.
 

A quoi ressemble l’Université Ephémère Design & Transition(s) ?


Cette université s’est déroulée du 21 au 23 octobre 2019, hors les murs, au Magasin des horizons et à la Turbine.coop.
Elle s'est articulée autour :
  • de plusieurs ateliers (de production, de débats) augmentés par des ressources,
  • de conférences, venues nourrir les étudiants, avec Geoffrey Dorne, designer et deux professeurs invitées de l’Université de Monterrey (Mexico),
  • un Open forum où chacun des facilitateurs parle d’une expérience ou réalisation qui peut s’inscrire dans le cadre d’une proposition de réponse à une contestation initiale,
  • de l’implication des corps avec des comédiens d’improvisation pour jouer les mises en situation imaginées.
"J’attends de ces trois jours de la part des étudiants qu’ils puissent s’approprier l’action de la contestation, d’un point de vue très personnel - qu’est-ce qui les énerve, les irrite - et comment contester : sous quelle forme, violente, non violente, systématique, numérique, dans la rue, au niveau de la cité, de la famille. Il y a mille et une façons de contester et j’attends d’être surpris, d’être chagriné par leur forme de contestation pour me sortir de mes habitudes, de mon quotidien. Que cela puisse me réveiller ! " Geoffrey Dorne, designer, Design & Human

Avec quels étudiants ?

Les étudiants sont issus du Design, des Sciences, de l’Urbanisme et du Management de l’innovation. C’est une occasion inédite de faire travailler sur un projet commun des étudiants de filières universitaires et écoles diverses, de les confronter aux autres disciplines qu’ils côtoieront dans le monde du travail pour aborder « plus facilement » la complexité des problèmes qu’ils rencontreront.
Université Ephémère Design et Transition(s) 2019 : technique d'improvisation

Une approche par le design

L’université éphémère met en œuvre une approche des questions complexes par le design, donne à faire l’expérience d’une co-construction critique en utilisant certaines des méthodes de créativité de groupe développées et éprouvées par Promising.

"L’intérêt du format est qu’il crée l’espace-temps pour qu’à un moment donné des étudiants, qui sont investis de questions sociétales inédites, s’en saisissent de manière interdisciplinaire et prennent le temps de réfléchir dans un objectif qui n’est pas solutionniste mais plutôt un objectif de mise en perspective critique des problématiques qu’ils rencontrent aujourd’hui et qu’ils vont rencontrer tout au long de leur vie professionnelle et personnelle." Sylvia Frédériksson, designer, chercheur à la Cité du Design de Saint Etienne
 

Pour quels résultats ?

Les étudiants, repartis en huit groupes, ont choisi une contestation qu'ils ont mise en scène et déclamée le dernier jour devant l'ensemble des participants. Ainsi, les critères d’accueil des étrangers, l’individualisme, l’hyper connexion, la problématique du climat ou encore les préjugés ont fait l'objet de représentations qui ont su marquer les esprits.

Université Ephémère Design et Transition(s) 2019 : restitution d'un groupe
"Pour moi, c’est important de vivre les choses plutôt que de les apprendre par la théorie. C’est le rêve d’expérimenter en groupe, de réfléchir par moi-même aux éventuelles possibilités de réponses aux problèmes qui me sont posés. L’université devrait nous proposer beaucoup plus de projets comme celui-ci." Frida, M1 Management de l’Innovation, Grenoble IAE

"Je pense que l’initiative de jumeler des disciplines différentes rend l’expérience plus riche. On apprend à porter notre regard plus haut, par le théâtre, l'approche design, on devrait faire cela plus souvent." Nedja, étudiant à l’ENSAG, DPEA Design

Rendez-vous les 17 et 18 février 2020 pour une deuxième partie qui sera consacrée à une approche de design fiction ou spéculatif sur la base des travaux réalisés par le label Design Sciences Po / Grenoble IAE / Promising.

Logos UED octobre 2019

Localisation

Saint-Martin-d'Hères - Domaine universitaire
Au Magasin des horizons et à la Turbine - Grenoble
Mis à jour le  12 décembre 2019