Challege créatif IAE Starter 2019
Challege créatif IAE Starter 2019
Atelierinnovation pédagogique

Des challenges pour sensibiliser à la créativité

le 24 septembre 2019
Depuis plusieurs années, Grenoble IAE fait appel aux enseignants formés à la créativité par Promising, pour animer un challenge créatif pour ces 300 étudiants de master 1. L’objectif, en ce début d’année, est de permettre une cohésion de groupe, et bien plus encore... Explication.
Grenoble IAE est la première composante à déployer massivement des ateliers de créativité pour l’ensemble de ses étudiants de M1.
 

De la créativité à l’université

Cette formation s’inscrit dans le programme IAE Starter de Grenoble IAE et s’appuie sur la méthode Creative Problem Solving. Durant 3 jours, les étudiants, encadrés par 14 enseignants-facilitateurs formés à la créativité, doivent répondre à la demande d’un commanditaire.

Ces facilitateurs sont formés par Promising, programme unique en France qui adapte les démarches de créativité au contexte universitaire et propose des formations pointues pour transmettre des compétences créatives aux enseignants et étudiants.

De la créativité au service du développement durable

Cette année, les étudiants ont planché pour GAIA (Grenoble Alpes Initiative Active) sur la question suivante : « Comment faire pour aider les restaurateurs à engager des actions pour préserver l’environnement ?».

A l'issue de ces trois jours, six projets ont été sélectionnés sur la base du vote des étudiants pour être présentés en tant que lauréats au commanditaire.

Exemple de rendu sous forme de protobox pour le challenge créatif IAE Starter 2019
Exemple de rendu sous forme de protobox.
 

Développer les soft skills

Ces challenges créatifs visent à trouver des solutions innovantes tout en développant chez les étudiants des « compétences transversales » (soft skills). D'après la dernière étude Cadremploi/Michael Page « Soft skills », publiée le 16 mai 2019, 62 % des dirigeants et cadres ayant des responsabilités managériales sont aujourd'hui prêts à recruter principalement sur les soft skills des candidats. Ainsi, ce qui semble compter pour un employeur, ce sont plus les compétences comportementales, qui regroupent à la fois l’intelligence relationnelle, les capacités de communication, le caractère, les aptitudes interpersonnelles, que les compétences techniques.

C’est pour cela que ces challenges ont pour objectif de développer chez les étudiants leur esprit critique, leur capacité à prendre des décisions pour mettre en œuvre le plan d’action et concevoir des solutions innovantes, leur créativité, source d’innovation, et leur esprit d'équipe.


Ce travail m’a appris ce qu’était la notion de « divergence », à savoir générer des idées nouvelles sans m’autocensurer, à toujours aller plus loin et surtout à m’autoriser à sortir du cadre. J’ai appris également à travailler en groupe et écouter les autres. Nicolas Bouquet, Master 1 CCA (comptabilité, contrôle et audit)

Je trouve que ce type d’atelier est indispensable avant tout démarrage de projet. Cela permet d’apprendre à se connaître, de créer de la cohésion au sein du groupe et donc d’être plus efficace ensuite dans le travail. Océane Landriau, master GPLA (Gestion, production logistique et achat)

Rendez-vous pour le rendu officiel devant le commanditaire...

Localisation

Saint-Martin-d'Hères - Domaine universitaire
Mis à jour le  24 septembre 2019