Les enseignants de Lomonosoy Moscow State University, Vladimir State University, Tianjin University, Hebei University of Technology, Grenoble INP, la directrice scientifique et la chef de projet Promising
Visiteinnovation pédagogique, Innovation

Partager l’expérience de l’innovation ouverte. La Russie et la Chine observent nos pratiques

13 février 2017
Dix enseignants chercheurs de Russie et de Chine étaient invités à Grenoble pour observer les élèves ingénieurs de Grenoble INP et visiter le learning lab (Laboratoire d'apprentissage) Promising.
Des enseignants russes et chinois sont venus à Grenoble, du 25 au 29 janvier, pour échanger sur les meilleures pratiques dans le cadre du projet de recherche de plateforme d’innovation ouverte (OIPEC). Durant cette semaine, ils ont rencontré, entre autres, des étudiants, enseignants de Grenoble INP et du programme Promising pour échanger sur l’innovation.

Immersion au coeur de l'innovation

Durant une semaine, ces enseignants chercheurs sont venus observer les cent élèves ingénieurs de 2e année de Grenoble INP en train de s’initier aux démarches de conception créative dites "design thinking". Ces étudiants sont mobilisés pour imaginer, prototyper et présenter un concept à des commanditaires.
La visite des espaces Promising terminait leur immersion. Le modèle déployé à l’université par Promising de co-construction par les étudiants de leurs espaces pédagogiques est unique en France. Ces espaces ouverts et modulables qui favorisent les pédagogies alternatives sont développés en Russie mais pas encore en Chine.

Observer les meilleurs pratiques de collaboration universités/entreprises

Financé par le programme Erasmus + de l’Union européenne, le projet de recherche "OIPEC" a pour objectif de recueillir les meilleures pratiques dans les collaborations université-entreprise européennes et les transférer aux bénéficiaires russes et chinois. Ce projet de recherche et de collaboration vise à :
  • Créer une plateforme internationale collaborative pour offrir aux petites et moyennes entreprises un accès plus facile à l’expertise des universités.
  • Accroître les activités de collaboration entre universités et entreprises, dans le but de générer de nouveaux produits / services ou d’améliorer les produits existants.
     

Les sept partenaires du consortium coopèrent donc afin de partager l’expérience de l’innovation ouverte.
Mis à jour le  29 septembre 2017