Christophe Chevalier, pdg du groupe Archer
Christophe Chevalier, pdg du groupe Archer
ConférenceInnovation, Entreprise

Le Groupe Archer, d’une association de solidarité à la création de start-up du développement durable"

le 20 décembre 2018
Conçue à Romans sur Isère (Drôme) comme une réponse de solidarité quand le bassin a vu quasi disparaitre en quelques années sa mono industrie de la chaussure, le Groupe Archer s’est très vite attaqué aux questions de développement économique en multipliant les initiatives et en mobilisant le territoire à partir d’un PTCE (Pôle Territorial de Coopération Economique).
Itinéraire d’une entreprise qui a mis l’innovation et la responsabilité territoriale au cœur de ses pratiques.

Développement économique de territoire

L’engagement pour l’emploi. c’est ce qui caractérise le parcours de Christophe CHEVALIER, entrepreneur social de l’année 2011 pour le BCG et la fondation SCHWAB. D’abord éducateur, et titulaire d’une maîtrise de gestion, il rejoint dès sa création le groupe ARCHER qui se donne comme objectif le développement économique en s’appuyant sur les savoirs et potentiels locaux dans ce bassin historiquement sinistré sur le plan économique.

Pour atteindre ses objectifs, ARCHER multiplie les actions sur les sinistres économiques (reprise d’entreprises ou d’activités), propose à des industriels locaux des relocalisations d’activité, se lance dans une activité de fabrication de chaussures (sous la marque www.madeinromans.fr) et transforme son siège social en Pôle Territorial de Coopération Economique (PTCE). C’est de ce siège que fut lancé, en février 2016, l’expérimentation Start up de Territoire qui se donne l’objectif de mobiliser « à 360° » pour créer les start-up dont le territoire a besoin.

Aujourd’hui le Groupe ARCHER rassemble 112 actionnaires et, à travers l’ensemble de ses activités, salarie plus de 500 personnes en équivalent temps plein, ce qui en fait un acteur économique de poids sur ce bassin.

L’innovation sociale chez le groupe Archer

Le Groupe Archer regroupe un ensemble de services et de prestations de qualité qui concourt au développement local de l’emploi et à la lutte contre le chômage.
Avec la création du Pôle Sud, le groupe Archer créé un lieu de rencontre innovant, d’échange permettant de construire des collaborations entre acteurs. Aujourd'hui vingt-cinq organisations ont investi les lieux et imaginent des actions collectives où la coopération est au coeur des pratiques, notamment sur les questions de relocalisation, reprise d’entreprise, coopérations industrielles, circuits courts de production et de distribution.

Le fonctionnement de Start-Up de Territoire

Start-up de Territoire est né en février 2016 avec des principes et des valeurs forts :
  • Mobiliser le territoire à 360°, chacun de nous est indispensable !
  • Créer un climat de bienveillance, agir en transparence, open source
  • « Casser » les institutions, sortir des cadres habituels, parier sur un changement de posture
  • Mettre l’engagement, la responsabilité, l’entreprenariat au cœur des pratiques

Le passage à l’action localement est un pilier important du concept nous explique Christophe Chevalier. « On est capable de trouver des solutions sans attendre (des institutions parisiennes) qu'on nous donne le feu vert. »

Les projets se concrétisent en 4 phases :
• Labourer le terrain : aller voir l’ensemble des acteurs économiques et sociaux sur les questions de développement durable sur le territoire.
• Soirée créative ouvertes à tous. Tout le monde se réunit dans le même lieu ; c’est là que sont élaborées un certain nombre de solutions ! A la première soirée, il y a eu plus de 200 inscrits, à la deuxième, 300 et à la troisième, plus de 1492.
• Mise en place des groupes de travail projets afin de poursuivre l’aventure.
• Lancement des projets

Actuellement une trentaine de projets sont en cours. Certains sont encore en début de phase alors que d’autres vont bientôt être mis sur le marché.
« La force de Startup de territoire c’est le réseau » témoigne un ancien alternant ayant travaillé au sein du groupe.

Impact sur un territoire

Pour Christophe Chevalier, la notion de territoire ne relève pas de contraintes géographiques. Elle est plus humaniste. Le territoire se reconnaît dans le vivre ensemble, il est un lieu de vie à taille humaine où des acteurs sont prêts à coopérer et mutualiser leurs efforts, s’entraider pour donner un sens à ce territoire.
"On s’est tous senti dépossédé lorsque l’industrie de la chaussure à Roman s’est effondrée. C’est parce qu’on a perdu ça et parce qu’on se sentait concerné qu’on a pu, à mon sens, travailler sur ce territoire. Cette initiative est partie d’une intuition, d’un constat : le territoire c’est l’endroit où on vit ensemble et où on se reconnaît comme communauté de vie. L’objectif que cherche à atteindre le dispositif Start-Up de Territoire, c'est de redéfinir la manière de vivre ensemble dans un territoire. Jouer sur l’identité, qui on est et qu’est-ce qui définit notre territoire permet de toucher davantage les populations locales. Se sentant plus concernées elles pourront davantage s’impliquer et c’est comme ça qu’un cercle vertueux est mis en place."

Quelles perspectives pour le futur ?

Le groupe Archer souhaite accompagner de nombreuses autres start-ups à l’échelle locale et développer le concept en France. Déjà 6 territoires-amis ont adopter cette dynamique et il est prévu que le concept se propage à 59 autres territoires français.
L’ambition du Groupe Archer est noble et pleine de sagesse : changer le monde, entendre là, changer les mentalités et les objectifs de chacun pour tendre vers un mieux vivre ensemble entre nous et avec la Nature.

----------------------------
Date de la conférence : 10 décembre 2018
Lieu : MSH Alpes

 


 

Localisation

Saint-Martin-d'Hères - Domaine universitaire
Saint-Martin-d'Hères - Domaine universitaire
MSH Alpes - 1221 avenue centrale
38400 Saint Martin d'Hères
Mis à jour le  30 janvier 2019